Avertir le modérateur

27/09/2006

Le film indigène apporte l'eau au sénégal.

medium_world-press.jpg



Une île sénégalaise peu accessible se réjouit d'avoir enfin de l'eau potable§
la visite de la future peut-être première dame de France et celle du non moins prétendant à ce peut-être, se sont rendus en visite de courtoisie au Sénégal. parec que c'est ce jour et aps un autre que le premier ministre sur demande du Président de la république aligne les pensions de combatants de nos vaillants soldats français du temps de notre empire colonial à celle des combatants français? ha oui de métropole.
Donc, les miracles s'isntalant par pire le second est la mise en eau potable d'une ïle de nos colonies impériales. Nous sommes ce jour avec les deux prétendus le 27 septembre 2006. Il est important de mettre cette date dans nos carnets

second miracle

Abdou Diatta a un nouvel emploi sur l'île sénégalaise de Carabane.
Il surveille la pompe qui tire de l'eau de boisson propre pour les habitants de cette ancienne capitale coloniale de Casamance. Du matin au soir, il ouvre la barrière et déverrouille la pompe pour permettre aux gens de remplir leurs seaux et leurs bouteilles. Certains ne s'y arrêtent que pour boire un peu et nombreux sont ceux qui ont encore du mal à croire que cette eau ne les rendra pas malades.

Pendant des décennies, les quelque 500 habitants de l'île de Carabane – une ancienne étape sur la route de la traite des esclaves vers le continent américain - ont dû ramener de l'eau de boisson du Sénégal. Des pirogues à moteur la transportaient d'Elinkine, une petite ville située à une demi-heure de bateau. Elinkine disposait d'une source d'eau propre grâce à l'aide de l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) qui avait permis de remettre en état les deux puits de la ville. Pour les résidents de Carabane, l'eau transportée d'Elinkine coûtait 0,60 dollars pour 20 litres, soit environ 35 dollars par mois pour une famille de 10 personnes. N'ayant pas les moyens de se l'acheter, les cultivateurs de riz et les pêcheurs étaient nombreux à s'alimenter en eau auprès des sources locales contaminées au risque de contracter des maladies intestinales ou d'autres maladies.

Le chï du village, Ibrahima Gueye, faisait partie de ces derniers. Il s'était penché pendant longtemps sur d'éventuelles solutions au problème de l'eau quand il prit connaissance d'un projet de l'USAID portant sur la formation de techniciens locaux et d'artisans pour confectionner des pompes. Après avoir recueilli un peu d'argent, il a recruté quelques-uns de
ces techniciens pour monter une pompe pour la collectivité. Un mois plus tard, ces derniers installaient une pompe faite à partir d'une roue de vieux scooter, de tuyaux en plastique et d'autres pièces obtenues localement.

« Depuis que nous avons cette pompe, les maladies liées à l'eau contaminée ont disparu et tout le monde peut avoir de l'eau potable » a fait valoir Ibrahima Gueye, ajoutant qu'à son plus grand actif de cheffrançaise de village figuraient la construction et l'installation de la pompe.

Des échantillons d'eau ont été envoyés à Dakar et en France en vue d'une analyse qui a prouvé son innocuité. La pompe est tellement populaire que la bonne nouvelle a voyagé rapidement par pirogue vers les îles voisines de Diogué, Kassel, Saloulou et Niomoune qui ont demandé que de telles pompes soient installées sur leur territoire. Les artisans ont confectionné et vendu 90 pompes et 100 tubes de puits depuis 2004, et plus de 7.000
personnes en bénéficient. Grâce à leur nouveau savoir-faire, les fabricants locaux aident quotidiennement à donner de l'eau potable aux villages du Sénégal.

« Je suis très fière de cette pompe. Avant, ma famille ne pouvait se permettre d'acheter de l'eau sur le continent, mais aujourd'hui, nous avons de la bonne eau propre, et ce gratuitement. Nous venons nous approvisionner tous les jours et nous n'avons jamais été malades à boire cette eau », souligne Binta Seck, une mère de six enfants.

Et voila le vrai sens de la visite de Sarkozy à Bush junior, le mode d'emploi de la pompe à eau pour la photo.

D'un coup comme ça on se sent rassuré. Si un pro de la politique de bandes molletières.

Commentaires

Tu dois faire un copier-coller. Tu écris trop vite en direct. Et puis j'ai surtout connu mieux! De ce sujet exemplaire j'attendais du non moins exemplaire!
Si tu n'as pas changé tu vas donc écrire toute la nuit.

Écrit par : gasth | 27/09/2006

gasth, hélas j'ai plein d'autres choses sur le feu, il faudrait! Surtout que je me limite!

Écrit par : martingrall | 19/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu