Avertir le modérateur

05/12/2006

Centrale charbon sans charbon

Alors ça c'est vraiment pas de chance! Les américains doivent augmenter leur consommation de 25% pour plus de 50% de leur droit carbone qu'ils avaient acheté un peu tôt aux pays Africains! Donc pour continuer à polluer ils doivent non polluer! Et c'est pas de chance parec que ça coûte!

Proposé par Martingrall


Les É.-U. consacreront un milliard de dollars à des projets de charbon propre
Il s'agit de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Par Andrzej Zwaniecki

Dans le cadre de sa stratégie d'élimination des émissions de gaz à effet de serre (GES), le gouvernement Bush a accordé un milliard de dollars de crédits d'impôts aux sociétés énergétiques désireuses de produire de l'électricité en utilisant les techniques dites du charbon propre.
Ces crédits d'impôts, autorisés par la Loi sur l'énergie adoptée par le Congrès en 2005, ont été octroyés le 30 novembre à 9 sociétés essentiellement aux fins de projets de gazéification du charbon au moyen d'un procédé appelé cycle combiné de gazéification du charbon. Selon un résumé analytique du ministère de l'énergie, 650 millions de dollars de crédits d'impôts supplémentaires seront disponibles en 2007 pour contribuer à financer des projets du même type.
Lors d'une conférence de presse tenue le même jour, le président du Conseil de la Maison-Blanche sur la qualité de l'environnement, M. James Connaughton, a qualifié cette action de grand pas en avant vers la commercialisation de la technologie du charbon propre.
Il a affirmé que les États-Unis étaient bien avancés vers leur objectif de réduction des GES de 18 % d'ici à 2012 grâce à l'utilisation de techniques propres de production d'énergie et à des mesures d'économies d'énergie.
Près de la moitié de ces crédits d'impôts aideront à financer la construction de centrales à cycle combiné de gazéification du charbon. Ce processus, durant lequel le charbon est converti en combustible gazeux et épuré, est à ce jour la technologie la plus respectueuse de l'environnement, selon le Cooperative Research Center for Coal in Sustainable Development, un organisme australien.
La gazéification du charbon permet de produire de l'électricité presque sans émissions de gaz à effet de serre, et est l'une des voies vers une économie fondée sur l'hydrogène.
La commercialisation à grande échelle de ces technologies du charbon propre peut contribuer à ralentir, stabiliser et, à terme, inverser les « tendances atmosphériques » engendrées par les émissions de GES, affirme le ministère américain de l'énergie dans un résumé analytique. Nombre de scientifiques sont en effet convaincus que ces émissions contribuent au réchauffement climatique.
Incitations à l'utilisation du charbon propre
Le ministre de l'énergie Samuel Bodman, qui a annoncé ces crédits d'impôts, a déclaré que la valeur énergétique des vastes gisements de charbon des États-Unis était plus élevée que « presque toutes les ressources pétrolières du monde. Ces crédits d'impôts nous aideront à trouver les moyens d'utiliser le charbon dans le respect de l'environnement. »
Parce que le charbon est à la fois abondant et relativement bon marché aux États-Unis et dans d'autres pays, notamment en Chine, il devrait rester l'une des principales sources de génération d'électricité pendant des décennies à venir, estime le ministère de l'énergie. Aux États-Unis, la proportion d'électricité produite à partir du charbon devrait atteindre 57 % en 2030 du fait de l'augmentation de la demande.
Le ministère est d'avis que des mesures incitatives telles que des crédits d'impôts vont accélérer la généralisation de l'utilisation de techniques avancées de fabrication d'énergie à partir du charbon. Le cycle combiné de gazéification du charbon et d'autres techniques devraient permettre d'extraire de 55 à 60 % de la valeur énergétique du charbon, ce taux n'étant que de 35 % pour les centrales actuelles, a précisé M. Connaughton.
Le président de Tampa Electric, l'une des sociétés bénéficiaires du crédit d'impôts, a ajouté que ces mesures engendreraient également des économies considérables pour les consommateurs. Tampa Electric a été l'une des premières entreprises à commercialiser le cycle combiné de gazéification du charbon en partenariat avec le ministère de l'énergie.
Ce dernier affirme que la stratégie globale des États-Unis est de trouver les moyens les plus efficaces de produire de l'énergie à partir du charbon. Cela signifie qu'il faut également investir dans le piégeage du gaz carbonique ; soutenir la modernisation des centrales existantes ; s'assurer que les nouvelles centrales ont les équipements les plus efficaces et les plus respectueux de l'environnement ; et faire aboutir le projet de construction de FutureGen, la première centrale n'émettant quasiment aucun GES.
La centrale FutureGen devrait produire de l'électricité à des prix concurrentiels et quasiment sans émettre de GES en combinant un large éventail de techniques telles que la capture et le piégeage du gaz carbonique. La construction de la centrale devrait commencer en 2009 et s'achever en 2012. Elle sera gérée par un consortium international regroupant des sociétés australiennes, chinoises et anglaises.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu