Avertir le modérateur

08/12/2006

La moustiquaire contre le paludisme, Oui! mais!

Ensemble, les secteurs public et privé luttent contre le paludisme en
Afrique.

Lorsque je lis ces mails que l'on m'envoie j'ai souvent peur!
Comment accepter que notre monde gorgé d'argent, puisse penser qu'une moustiquaire suffise à éradiquer le paludisme.
Proposé par martingrall

medium_309095768_28a1bca8b7.jpg


« Sans ce programme, je n'aurais jamais été en mesure d'acheter une
moustiquaire. Maintenant, je n'ai plus de problèmes pour dormir et mes
enfants ne sont plus ennuyés par les piqûres de moustiques », a affirmé une
mère de famille du Mali, Mme Rakiatou Touré.

En Afrique subsaharienne, plus de deux millions de personnes meurent chaque
année des effets du paludisme. La plupart des victimes sont des femmes
enceintes et des enfants âgés de moins de cinq ans. Au Mali, par exemple,
le paludisme tue plus de jeunes enfants que n'importe quelle autre maladie.

L'usage de moustiquaires imprégnées d'insecticide est l'une des méthodes
les plus efficaces pour prévenir le paludisme. Les études auxquelles on se
livre depuis le début des années 1990 montrent que leur utilisation a
entraîné une diminution de 45 % des cas de paludisme aux symptômes aigus,
de 42 % des naissances prématurées, et de 20 % de toutes les causes de
mortalité infantile. Pour être en mesure de protéger les populations les
plus menacées par le paludisme, selon l'Organisation mondiale de la santé
(OMS), il faut disposer chaque année de 32 millions de moustiquaires
traitées à l'insecticide, mais ceux qui n'ont pas accès à ces moustiquaires
ou qui n'ont pas les moyens financiers de les acheter sont nombreux.

L'Alliance NetMark représente un partenariat entre l'Agence des États-Unis
pour le développement international (USAID) et l'Académie pour le
développement de l'éducation, basée à Washington, qui vise à combattre le
paludisme en Afrique subsaharienne en accroissant l'offre commerciale de
moustiquaires imprégnées d'insecticide. Cette alliance rassemble d'autres
partenaires commerciaux internationaux et africains, des organisations sans
but lucratif et le ministère de la santé de divers pays, de façon à
renforcer les capacités commerciales locales et de satisfaire la demande de
moustiquaires. L'Alliance a permis aux donateurs, malgré leurs ressources
limitées, d'assurer l'achat de moustiquaires pour ceux qui n'en avaient pas
les moyens. Cette démarche repose sur une stratégie coordonnée de
segmentation du marché, comportant notamment un vaste programme de rabais.

La promotion des moustiquaires a encouragé beaucoup de gens à obtenir des
soins médicaux pour leur famille. Au Mali, davantage de femmes enceintes
assistent désormais à des ateliers portant sur les soins prénataux et les
parents s'intéressent de plus près à la vaccination de leurs enfants. Si
cette tendance se poursuit, les effets bénéfiques sur la santé des familles
seront multipliés.

Les moustiquaires traitées coûtent à l'heure actuelle le quart de ce que
les moustiquaires non traitées coûtaient en 2000. Le nombre des personnes
qui dorment sous des moustiquaires a augmenté d'un tiers environ dans les
pays où le programme NetMark est en vigueur.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu