Avertir le modérateur

18/01/2007

Israéliens et Palestiniens ensemble.

Les Israéliens et les Palestiniens vont se pencher sur la « feuille de
route » Présentée par Mme Condoleezza Rice

De Stephen Kaufman - N-Y - Lors d'une conférence de presse organisée le 15 janvier à
Louxor, en Égypte, à laquelle participait également le ministre des
affaires étrangères de ce pays, M. Aboul Gheit, la secrétaire d'État
américaine, Mme Condoleezza Rice, a indiqué qu'elle allait avoir des
discussions informelles avec le président palestinien, M. Mahmoud Abbas, et
avec le premier ministre israélien, M. Ehoud Olmert, à propos du plan connu
sous le nom de « feuille de route » qui vise la création d'un État
palestinien existant en paix aux côtés d'Israël.

Il s'agira, a-t-elle précisé, des premiers pourparlers depuis au moins six
ans auxquels participeront les représentants des deux côtés et qui
porteront sur les diverses questions liées à la recherche d'une solution
politique au conflit israélo-palestinien.

« Je suis très reconnaissance que le premier ministre Olmert et le
président Abbas souhaitent commencer à discuter en prenant la feuille de
route pour guide », a-t-elle dit.

Rendue publique en avril 2003, cette « feuille de route » énonce les
mesures que les Palestiniens et les Israéliens doivent prendre sous les
auspices des États-Unis, de l'Union européenne, des Nations unies et de la
Russie, dénommés le « quatuor », et fixe un calendrier pour arriver à une
solution.

Mme Rice a exprimé l'espoir que les entretiens qu'elle a eus avec les deux
hommes au cours de sa tournée dans la région pousseraient les parties à
rechercher plus sérieusement une issue politique qui devrait, au bout du
compte, conduire à l'établissement d'un État palestinien.

Une date n'a pas encore été fixée pour les pourparlers, mais à l'occasion
d'un exposé à la presse, le 16 janvier, un haut responsable du département
d'État a indiqué qu'une réunion tripartite à laquelle participeraient Mme
Rice, M. Abbas et M. Olmert, aurait lieu « dans quelques semaines plutôt
que dans quelques mois ».

La secrétaire d'État a fait observer qu'elle ne tenait pas à « précipiter
la tenue de pourparlers officiels avant que le terrain ne soit vraiment
préparé », notamment en ce qui concerne le public, tant du côté israélien
que palestinien, rappelant cependant que des avancées sont tout de même
possibles alors que les discussions informelles progressent.

Les États-Unis, a-t-elle souligné, n'ont pas l'intention de s'immiscer dans
les échanges productifs qui se sont institués entre Palestiniens et
Israéliens, et les responsables américains ne participeront aux futures
discussions que lorsque leur présence sera indispensable.

À propos de l'exécution, le même jour, de deux des anciens collaborateurs
de Saddam Hussein, Mme Rice a dit qu'elles avaient eu lieu « selon les
procédures et la loi irakiennes », faisant cependant remarquer que les
circonstances entourant ces exécutions ternissaient l'image du gouvernement
irakien. « Je serais la première à dire que nous avons été déçus que, dans
ces circonstances, une plus grande dignité n'ait pas été accordée aux
accusés », a-t-elle déclaré.

Rappelant que la situation future de l'Irak aurait des conséquences sur
celle de l'ensemble de la région et que les États-Unis et l'Égypte « en
partageaient les risques et les responsabilités », la secrétaire d'État a
noté qu'elle avait évoqué la récente décision du président Bush, en ce qui
concerne l'appui des États-Unis au gouvernement irakien, lors de ses
entretiens avec le ministre des affaires étrangères égyptien, M. Gheit.

Le gouvernement Bush, a-t-elle souligné, cherche une stratégie commune avec
les modérés, tant dans la région qu'en Irak, qu'il considère comme ses «
alliés naturels », pour stabiliser l'Irak et aider ce pays à rester uni et
à être en mesure de se défendre contre des influences externes « y compris
les influences iraniennes qui pourraient déjà s'y trouver ».

M. Gheit, quant à lui, a indiqué que l'Égypte appuyait le plan de M. Bush
et espérait qu'il assurerait « la stabilité, l'unité et la cohésion du
gouvernement irakien ».

« Nous formons l'espoir que le plan conduira au démantèlement des
organisations terroristes, quelles qu'elles soient, ainsi que celui des
milices militaires qui causent la tourmente sur le terrain en Irak »,
a-t-il dit, exhortant le gouvernement irakien à adopter les amendements
constitutionnels qui permettront à tous les Irakiens de participer au
processus.

Lors d'un exposé à la presse organisé le 16 janvier à Ryad (Arabie
saoudite) et auquel participait M. Saud al-Faysal, le ministre des affaires
étrangères saoudien, Mme Rice a déclaré que le comportement de la Syrie,
notamment l'appui qu'elle donne aux groupes extrémistes, excluait la
possibilité qu'elle puisse prendre part aux initiatives régionales visant
la paix.

Elle a affirmé que la Syrie accordait son appui aux groupes extrémistes et
fait valoir que les forces syriennes avaient quitté le Liban en raison de
la pression exercée par le peuple libanais et la communauté internationale,
mais que ce pays ne s'était pas encore résigné à admettre le fait qu'il
n'avait plus de présence au Liban.

Selon elle, ces groupes sont une menace pour les prémices de progrès que
représentent les gouvernements du premier ministre libanais, M. Fouad
Siniora, et du président de l'Autorité palestinienne, M. Mahmoud Abbas.

Pour sa part, M. Saud al-Faysal a expliqué que son gouvernement collaborait
avec les États-Unis en vue d'appuyer le gouvernement de M. Siniora et qu'il
allait notamment participer à la conférence des pays donateurs qui se
tiendra à Paris.

Le Liban, a-t-il dit, « constitue un modèle en ce qui concerne la
coexistence entre divers éléments, diverses factions ». Il a en outre fait
remarquer que le maintien de la stabilité, de la souveraineté et de la
sécurité du Liban avait une portée positive sur l'ensemble de la région et
sur le monde entier. Fin de la transmission.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu