Avertir le modérateur

10/03/2007

La nanotechnologie pour la santé des pays en développement

La nanotechnologie pourrait améliorer la santé dans les pays en développement
Le Brésil, la Chine, l'Inde et l'Afrique du Sud font des recherches dans ce domaine

De Cheryl Pellerin

N-Y - La nanotechnologie, une science qui s'exerce à l'échelle des
atomes et des molécules, pourrait offrir aux pays en développement de
nouveaux moyens de diagnostiquer et traiter les maladies, et d'assainir
l'eau, si les gouvernements, les organisations non gouvernementales, les
industriels et d'autres ont la volonté d'utiliser les puissants outils
qu'offre cette technologie.

La nanotechnologie est la capacité de voir, de mesurer, de manipuler et de
fabriquer des objets sur une échelle de 1 à 10 nanomètres. Un nanomètre est
un milliardième de mètre. Une feuille de papier, par exemple, a une
épaisseur de 100.000 nanomètres.

« La nanotechnologie peut créer d'énormes avantages médicaux pour les
quelque 5 milliards d'habitants du monde en développement », a déclaré
Peter Singer, maître de recherche au McLaughlin-Rotman Centre for Global
Health et professeur de médecine à l'université de Toronto, lors d'une
réunion organisée le 27 février.

Cette réunion, qui portait sur l'utilisation de la nanotechnologie aux fins
d'amélioration de la santé dans les pays en développement, était organisée
par le Centre international Woodrow Wilson.

Les nanotechnologies sont en cours de développement dans presque toutes les
industries, notamment l'électronique, l'énergie, l'information, la mise au
point de matières, les transports, les produits pharmaceutiques et la
médecine.

Ce domaine en pleine expansion implique des scientifiques de nombreuses
disciplines, notamment des physiciens, des chimistes, des ingénieurs, des
spécialistes de la matière et des biologistes. Plus de 400 produits
destinés à la consommation dans le monde sont déjà dérivés, d'une manière
ou d'une autre, de la nanotechnologie.

La nanotechnologie et les pays en développement


En 2005, le groupe de M. Singer a publié une étude donnant une liste
ordonnée des dix nanotechnologies les plus susceptibles de profiter aux
pays en développement dans un avenir proche.

En tête de liste venaient les technologies applicables au stockage, à la
production et aux économies de l'énergie ; puis venaient l'augmentation des
rendements agricoles, l'assainissement des eaux, et le diagnostic et le
traitement des maladies.

Le groupe montrait également qu'un nombre surprenant de projets de
recherche en nanotechnologie étaient en cours dans plusieurs pays en
développement, et que ces pays axaient leurs innovations sur le règlement
de leurs problèmes les plus pressants.

« Des pays comme le Brésil, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud ont lancé
d'importantes initiatives de recherche en nanotechnologie qui pourraient
servir à répondre aux besoins des pauvres », a déclaré Andrew Maynard,
principal conseiller scientifique pour le Projet sur les nouvelles
nanotechnologies.

La Chine arrive en troisième position pour la demande de brevets dans le
domaine de la nanotechnologie, juste derrière les États-Unis et le Japon.
Le Brésil a prévu un budget de 25 millions de dollars pour financer la
recherche dans ce domaine pour la période allant de 2004 à 2007.

L'Initiative sud-africaine de nanotechnologie est un réseau national de
chercheurs universitaires. D'autres pays en développement, notamment la
Thaïlande, les Philippines, le Chili, l'Argentine et le Mexique, sont en
train de lancer des recherches dans ce domaine, affirme M. Singer dans un
article publié en 2005 et intitulé « Nanotechnology and the Developing
World » (La nanotechnologie et le monde en développement.)

La nanotechnologie et les maladies

Aux États-Unis, l'Institut national de recherche sur le cancer (NCI) a
formé une alliance pour la recherche sur le cancer afin d'accélérer la mise
au point de traitements nanotechnologiques.

« Les nanotechnologies pourraient révolutionner les soins médicaux dans les
pays en développement », a dit le directeur de l'alliance, Piotr
Grodzinski, « en facilitant la disponibilité de médicaments pour traiter
des maladies qui font des millions de victimes chaque année dans le monde.
»

Des nanomatières et des nanomachines médicales, a-il-ajouté, vont jouer un
rôle de plus en plus essentiel en améliorant la façon dont nous
diagnostiquons, traitons et, au bout du compte, prévenons les cancers et
d'autres maladies.

Il sera sans doute un jour possible, par exemple, de placer de l'eau
contaminée dans une bouteille transparente peu coûteuse qui désinfectera
l'eau. Il suffira de la placer à la lumière du soleil. Des médecins
pourront un jour administrer des vaccins qui peuvent être inhalés et ne
nécessitent pas de réfrigération.

Selon M. Grodzinski, toute la difficulté consiste à mettre le plus
rapidement possible ces traitements à la disposition des milieux médicaux
et à des prix abordables. En conséquence, la distribution de traitements
nanotechnologiques sera sans doute plus lente dans certains pays en
développement.

Relever les défis mondiaux

Afin d'aider la communauté internationale à accélérer les applications de
la nanotechnologie aux fins de soutien au développement durable, y compris
dans le domaine de la santé, M. Singer et son groupe ont proposé une
initiative appelée « Adressing Global Challenges Using Nanotechnology »
(Relever les défis mondiaux au moyen de la nanotechnologie.)

Calquée sur le programme commun Grand Challenges in Global Health (Les
grands dossiers de la santé mondiale) de la Fondation Bill et Melinda Gates
et de l'Institut national de la santé (NIH), l'initiative serait financée
par des fondations nationales et internationales, et par des projets de
collaboration dans divers pays industrialisés et en développement.

Un développement responsable de la nanotechnologie doit profiter aux
peuples des pays industrialisés et des pays en développement, et doit
rester à des prix abordables », a dit M. Maynard. « Cela suppose également
qu'il faut faire très attention aux risques potentiels que représente la
nanotechnologie pour la santé humaine et l'environnement. »

Commentaires

Un blog fait avec bcp d'humour,des images magnifiques ,tristes ou horibles,mais qui font réfléchir.(J'ai jamais passée autant de temps a descendre jusqu'en bas d'une page internet.xD),mErcii de nous avoir montrer une certaine vision du monde d'aujourd'hui,c'est vrai qu'à notre (age 15ans)on ne se rend pas vraiment compte de tous se qui nous entour,pOur nous la vie c'est encore le paradis.C'est une bien belle vision pour des ado,il est temps que nous ouvrions les yeux.mErci encOre!!

Écrit par : lEoniie | 03/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu