Avertir le modérateur

20/03/2007

L'Organisation de la Conférence islamique crée un groupe à Washington

De Jane Morse - Washington - La sous-secrétaire d'État aux affaires et à la diplomatie
publiques, Mme Karen Hughes, a accueilli favorablement la création à
Washington d'un groupe de représentants de l'Organisation de la Conférence
islamique (OCI).

Attention Jane, en français il faut dire a accueilli diplomatiquement la création d'un petit groupe de l'OCI. Parce que favorablement c'est pour l'OCI: Office of the Commissioner of Insurance. Mais. n'allons pas traire les boeufs. Humons son bon plaisir.
proposé par martingrall

medium_loving_u.jpg

L'image c'est de l'humour.

« Nous avons le même objectif, qui est de mettre en valeur les
contributions positives et les valeurs des pays et des citoyens musulmans
», a-t-elle dit lors d'une cérémonie organisée à Washington le 15 mars.

La Malaisie a été le fer de lance de la création de ce groupe de l'OCI dans
la capitale des États-Unis. Des responsables malaisiens ont déclaré que sur
les 170 missions diplomatiques installées à Washington, 56 étaient membres
ou observateurs de l'OCI.

Selon le site Web de cette organisation, le groupe créé à Washington vise à
communiquer avec les membres du gouvernement des États-Unis et autres
entités pertinentes au sujet de dossiers relatifs à l'islam et au bien-être
des musulmans, et à organiser des activités susceptibles de « promouvoir
l'image d'un islam pacifique, éclairé et progressiste ».

Lors de son allocution, Mme Hughes a déclaré : « Lorsque vous entreprendrez
des démarches importantes auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU
pour promouvoir des résolutions contre la diffamation de l'islam, j'espère
que vous envisagerez d'élargir ces résolutions pour y inclure le respect de
toutes les religions et le droit de tous les peuples d'observer leur culte
de la façon qui leur convient. »

Evoquant de récents attentats perpétrés au nom de l'islam, Mme Hughes a
félicité des dirigeants tels que le président afghan Hamid Karzaï et le
secrétaire général de l'OCI, Ekmeleddin Ihsanoglu, de s'être exprimés
contre « les extrémistes violents qui pervertissent la religion en
attaquant des hôpitaux, des universités, des cérémonies de mariage, des
mosquées, des centres d'emploi et même des groupes d'enfants ».

Elle a invité le Groupe de l'OCI à Washington à s'associer aux efforts
déployés par les États-Unis pour lutter contre « l'idée alimentée par les
extrémistes selon laquelle il existe un 'affrontement de civilisations'
entre l'Occident et l'islam. L'islam est l'une des grandes religions du
monde, elle fait partie de l'Occident et joue un rôle important aux
États-Unis. »

Mme Hughes a ensuite cité les efforts déployés par le département d'État
pour promouvoir la compréhension mutuelle, notamment les échanges éducatifs
et culturels qui ont déjà impliqué près de 39.000 personnes.

Elle a également cité un programme appelé « Citizen Dialogue », dans le
cadre duquel des Américains de foi musulmane agissent comme émissaires
auprès d'autres pays. « Ces programmes facilitant la communication directe
entre les gens sont précieux pour lutter contre les stéréotypes et les
informations fallacieuses que les extrémistes véhiculent pour créer un
fossé entre nos pays », a dit Mme Hughes.

L'OCI a été créée dans la foulée de l'incendie criminel de la mosquée
Al-Aqsa à Jérusalem, le 21 août 1969. La première conférence de l'OCI s'est
tenue un mois plus tard à Rabat, au Maroc. L'OCI compte 57 membres, et ses
objectifs sont notamment la protection des lieux saints de l'islam, la
solidarité entre les États islamiques et la promotion des intérêts
islamiques dans le monde.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu