Avertir le modérateur

08/04/2007

Tu seras un noir vivant.

Le Darfour un génocide qui ne semble pas intéresser nos candidats à la législature suprême. C'est et ce sera cependant une de leurs prérogatives de présidente ou président de la République Française. Le Darfour un génocide de paillettes pour rien pour nos candidats défendant un projet de gouvernement qui ne sera pas le leur. Président d'un côté. Gouvernement de l'autre. Puisque tous les médias nous cloisonnent dans une confrontation à deux riens, parce qu’ils ne représentent ni l’un ni l’autre ce que demandent les Français. Cela n’a rien a voir quoique.

medium_4281224638.2.jpg

En formule un pilote de talent, Lewis Hamilton, est noir de parents noirs, il est anglais. Dans ce cénacle super friqué, le talent paye, rien que le talent. Bien sur noir il sera éboueur en France, tu seras la prolongation de ton père selon le précepte Sarkozyste. Ben non. Bien sur c’est ailleurs loin des micros des médias dont Sarko connaît tous les patrons de ceux qui tiennent micro et caméra, hexagonales les caméras. Et là devant un milliard de spectateurs, l’Angleterre dit tu seras un Homme en dehors de tes origines, de tes convictions, de ta race de ta religion. Tu seras Anglais. Monsieur les Anglais vous avez tiré les premiers. Est vraiment un hasard .
Toujours est-il qu’en dehors de tous micros toujours à six côtés étroits et sans profondeur de champ. Les Ricains, eux aussi font parler la poudre d’escampette à la France de plus en plus baveuse et xénophobe.
Il faut aussi apprendre TU SERAS UN NOIR VIVANT. Alors. Encore une fois cela ne me fait pas plaisir avec un peu de honte en bas du ventre. Surtout que cet effondrement de nos principes humains n’a de cause que la distribution du pétrole entre la Chine et les Etats-Unis. L’écologie n’aurait rien à y voir. Et. Mais en premier lieu, sauver les habitants du Darfour. En ce dimanche de Pâques, nous sommes tous frères et soeurs, enfants de nos enfants.
Proposé par martingrall
medium_tchad2.2.jpg


M. Negroponte va se rendre au Soudan et dans les pays voisins
Il va exhorter le gouvernement soudanais à accepter le déploiement de
soldats de l’O.N.U.

DE Stephen Kaufman
N-Y - Le 5 avril, le porte-parole du département d'Etat, Sean
McCormack, a annoncé que le secrétaire d'Etat adjoint John Negroponte se
rendrait au Soudan et dans les pays voisins du 11 au 19 avril. Durant cette
tournée, il se concentrera sur la crise au Darfour et sur les efforts de
mise en oeuvre de l'Accord de paix au Darfour et de l'Accord général de paix
au Soudan.

Durant ses entretiens avec les responsables soudanais, M. Negroponte
encouragera le Soudan à prendre les mesures nécessaires pour permettre le
déploiement en trois phases d'une force hybride de maintien de la paix de
l'Union africaine et des Nations unies.

Le déploiement de ces forces, a affirmé M. McCormack, est indispensable à
la sécurité et à la stabilité du Darfour. « Mais par-dessus tout, il
permettrait d'améliorer la terrible situation humanitaire au Darfour.»

M. Negroponte a également l'intention d'aborder le sujet de la capacité des
organisations non gouvernementales de livrer des secours au Darfour sans
craindre d'attaques. « Le gouvernement soudanais doit faire tout son
possible pour stopper et empêcher toute attaque contre des civils innocents
et le personnel humanitaire », a affirmé M. McCormack.

Parce que la situation au Darfour est une « crise régionale », a-t-il
ajouté, M. Negroponte se rendra également au Tchad, en Libye et en
Mauritanie.

« Le principal sujet de ses discussions sera le Soudan et la façon dont la
Libye et le Tchad peuvent contribuer au règlement du conflit.» Les voisins
du Soudan peuvent jouer un rôle important en encourageant son gouvernement
à prendre des mesures pour résoudre la crise et pour faciliter la livraison
de l'aide humanitaire.

Comme on lui demandait si des sanctions de l'ONU étaient envisageables en
cas de non-coopération du Soudan avec les efforts de maintien de la paix,
M. McCormack a répondu que le gouvernement Bush voulait d'abord
s'entretenir avec le secrétaire général Ban Ki-moon des récentes
discussions qu'a eues ce dernier avec le président soudanais Omar
el-Béchir.

Il a toutefois précisé que si le gouvernement soudanais ne changeait pas de
comportement, les Etats-Unis et d'autres pays ne reculeraient
vraisemblablement pas devant des sanctions.

Commentaires

Plutôt limite comme titre, même si on en comprend le sens au fil du texte. Le mieux aurait été d'utiliser les guillemets, mais encore faut-il que l'expression concorde avec un témoignage. Ce qui ne semble pas être le cas.

Écrit par : Muckracker | 09/04/2007

Bien sur que si le titre est le bon. Ou alors les guerillas protègent tous les enfants et toutes les mères. hélas nous ne devons parler que de génocides. Du Rwanda à la Somalie en passant par le Darfour. Là où un enfant sur deux meure.

Écrit par : martingrall | 10/04/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu