Avertir le modérateur

07/06/2007

ÉDITIONS LE LIVE. Nicolas doit s'informer.

ÉDITIONS LE LIVE - Presse ce n’est pas ce que je pense mais ce qui est écrit.

Proposé par martingrall

medium_300px-Mauna_Loa_Carbon_Dioxide_blank.PNG


Donc Nicolas Sarkozy aurait perdu de sa superbe lors de ce premier grand rendez-vous international. En particulier sur le cas préoccupant de l’émission de gaz à effet de serre.
Cependant ce cas est beaucoup moins préoccupant qu’il n’y paraît d’autant plus que Bush demande de plus en plus fort aux industriels américains de faire des efforts. Mais. La problématique des Etats-Unis est surtout que ce sont des états et qu’il faut une loi fédérale pour pouvoir réponde et engager les Etats-Unis, sans faire comme la France imposer, signer et payer des amendes pour non respect des traités sur le développement durable. Donc l’article de M Bush lui-même. Si Si c’est mieux.

La dépendance des É.-U. vis-à-vis du pétrole nuit à leur sécurité
Texte de la déclaration du président Bush en date du 14 mai

Dans une déclaration sur les économies d'énergie et les carburants de
substitution, faite le 14 mai dans la roseraie de la Maison-Blanche, le
président Bush souligne la nécessité de réduire la dépendance des
États-Unis à l'égard du pétrole.

On trouvera ci-après le texte de sa déclaration :

(Début du texte)

La Maison-Blanche
Bureau du secrétaire de presse
Le 14 mai 2007

Déclaration du président Bush sur les économies d'énergie et les carburants
de substitution

Le président - (...) Je viens de m'entretenir avec l'administrateur de
l'Agence de protection de l'environnement (EPA), avec les ministres des
transports et de l'agriculture, et avec le vice-ministre de l'énergie.

Nous avons évoqué l'un des plus grands défis que doit relever notre pays, à
savoir notre dépendance vis-à-vis du pétrole et ses effets néfastes sur
notre environnement. Le problème est particulièrement aigu dans le secteur
des transports. Le pétrole est le principal composant de l'essence et du
diesel, et les voitures et camions qui fonctionnent avec ces carburants
polluent et émettent des gaz à effet de serre.

Notre dépendance à l'égard du pétrole crée un risque pour notre économie du
fait qu'une interruption de son approvisionnement, n'importe où au monde,
risquerait de faire monter les prix de l'essence aux États-Unis à des
niveaux encore plus pénibles. Notre dépendance met également en danger la
sécurité nationale de notre pays car elle le rend plus vulnérable aux
régimes hostiles ainsi qu'à des terroristes qui pourraient attaquer
l'infrastructure pétrolière.

Pour toutes ces raisons, l'Amérique a clairement intérêt à réduire sa
dépendance vis-à-vis du pétrole. Au cours des six dernières années, mon
gouvernement a consacré plus de 12 milliards de dollars à la recherche sur
les sources d'énergie de substitution. J'aimerais remercier le Congrès pour
sa coopération dans ce domaine. Nous sommes parvenus à un moment unique où
les progrès de la technologie créent de nouveaux moyens d'améliorer la
sécurité énergétique, de renforcer la sécurité nationale et de protéger
l'environnement.

Afin d'aider à respecter toutes ces priorités, j'ai annoncé un objectif
ambitieux dans mon discours sur l'état de l'Union : réduire de 20 % au
cours des dix prochaines années la consommation d'essence aux États-Unis.
J'appelle cela le plan « 20 sur 10 », et j'ai soumis au Congrès un projet
qui serait mis en ouvre en deux phases : premièrement, l'imposition de
normes obligatoires sur les carburants qui exigeraient que 140 milliards de
litres de carburant proviennent de sources renouvelables ou de remplacement
d'ici à 2017. Cela représente cinq fois les cibles actuelles.

medium_400px-Evolution_du_CO2_depuis_400_000_ans.JPG


Deuxièmement, la poursuite des efforts d'augmentation des rendements
énergétiques. Mon gouvernement a déjà réduit deux fois les normes de
consommation des camions légers. Combinées, ces réformes permettront
d'économiser des milliards de litres de carburant et de réduire les
émissions nettes de gaz à effet de serre sans compromettre les emplois et
la sécurité.

La proposition que j'ai faite lors du discours sur l'état de l'Union
améliorerait encore les normes sur les camions légers et les étendrait aux
automobiles. Avec une bonne loi, nous pourrions économiser 34 milliards de
litres de carburant par an d'ici à 2017, et réduire encore plus les
émissions de gaz à effet de serre des automobiles et des camions.

Le mois dernier, la Cour suprême a déclaré que l'EPA devait prendre des
mesures, dans le cadre de la Loi sur la salubrité de l'air, concernant les
émissions de gaz à effet de serre des véhicules motorisés. Donc
aujourd'hui, j'ordonne à l'EPA et aux ministres des transports, de
l'énergie et de l'agriculture de faire les premiers pas vers une
réglementation qui réduira la consommation d'essence et les émissions des
gaz à effet de serre des véhicules motorisés, en se fondant sur mon plan 20
sur 10 pour commencer.

La mise au point de cette réglementation exigera la coordination entre
divers secteurs. Conséquemment, j'ai publié aujourd'hui un décret ordonnant
à toutes nos agences représentées ici aujourd'hui de travailler ensemble à
ce projet. Je leur ai également demandé de tenir compte de l'avis du
public, de la sécurité, de la science et des techniques disponibles, et
d'évaluer les avantages et les coûts avant d'annoncer de nouvelles normes.

C'est un dossier compliqué sur le plan tant juridique que technique, et il
faudra du temps pour le régler complètement. Il est cependant important
d'aller de l'avant. J'ai donc demandé aux membres de mon gouvernement
d'achever ce processus d'ici à la fin 2008. Les mesures que j'ai annoncées
aujourd'hui ne remplaceront pas une bonne loi. Les membres de mon cabinet
vont donc (...) coopérer avec le Congrès pour promulguer une loi sur le
projet 20 sur 10.

Lorsqu'il s'agit d'énergie et d'environnement, les Américains veulent du
bon sens et de l'action. Les mesures que j'ai décrites ont beaucoup de bon
sens. Il est raisonnable de faire ce que j'ai proposé, et nous agissons en
faisant les premiers pas vers l'adoption de règlements qui renforceront
notre économie, assainiront notre environnement et garantiront la sécurité
de notre pays pour les générations à venir.

(Fin du texte)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu