Avertir le modérateur

25/08/2009

Nicolas Sarkozy, ce sont ceux qui le pompent qui en rient le mieux.

Nicolas Sarkozy, ce sont ceux qui le pompent qui en rient le mieux.

1~0.jpg
Elle est pas belle la France en short.

 

En vrai comme on se doit de l’écrire sur un blog partenaire du citoyen, ah ça c’est beau je vais le mettre de côté, n’est ce pas que se sera beau dans un discours politique, … partenaire du citoyen, «  ils se foutent carrément de sa gueule » à not p’tit Nicolas, et avec nos sous et notre épargne logement et notre livret a et notre livret b que notre de plus en plus petit Nicolas leur a donné. 350 milliards quand-même.

Il faut dire qu’ayant vidé nos bourses, il pouvait prétendre à un peu plus d’attention pour son image. Déjà, lorsqu’il doit payer ses frais personnels de sa poche, il roule en vélo.

Pourtant les français donnent, non, on, non, Nicolas Sarkozy prend par la force et l’effraction, par sa loi, l’argent épargné par les français les plus pauvres, l’argent placé à la caisse d’épargne ou la poste servait, et sert de plus en plus à payer les coups durs imprévus que reçoivent les français socialement précaires, pour organiser un vol, c’est un vol, on va dire dol, c’est la même chose tout aussi injustifiable mais moins justiciable, dégagé des livrets par 0,75% d’intérêts annuel pour que ces banques le prêtent aux même socialement précaires à pas moins de 17,6% pour un an, avec pour condition d’octroi une situation stable et un contrat de travail indéterminé.

 

Alors pour la septième fois depuis le début de l’année, Nicolas Sarkozy président de la république et de tous les français va recevoir les banques, pour une chose de la plus haute importance, le paiement des arrièrés de primes dévolus au traders, tous ceux qui ont fait exploser l’économie française, qui ont déjà mis 500 000 français sur le flanc, qui contraignent 350 000 français a travailler le dimanche en étant payé comme un jour de semaine, et surtout la crise a venir, qui, elle, est dans les starting-block, avec l’impulsion de plus de deux millions de chômeurs supplémentaires, entre autres balivernes, comme la cessation de la fabrication des airbus.

Alors pour le rendez-vous de ce matin à l’Elysée dans quelques demi-heures, j’ai un truc.

Nicolas Sarkozy, pour les faire patienter, un an ou deux, doit proposer aux traders, la légion d’honneur pour services rendus à la nation.

 

Ha suis-je bête. Un soir j’ai entendu et vu sur canal dans le journal de Michel Denisot, Christine Lagarde demandait des conseils d’économie aux traders vendant leur dernier opus . Comment on coule une économie.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu